REFERENCE EXHIBITIONS IN ITALY
ASSOCIATED COMPANIES

ASSOMAC ONSTAGE

 

A03 - Machines pour la Finition

Établir une procédure unique et générale pour la finition du produit est très compliqué, ces opérations sont souvent réservées et font parties des compétences de chaque tannerie. Toutefois, les éléments communs du processus de finition sont : 1 ) Foullonnage à sec pour l'assouplissement 2 ) Palissonnage pour la flexibilité de la peau 3 ) Revêtement de surface pour le look final. Les dernières étapes de la finition sont une combinaison d'actions thermiques et mécaniques (chaleur et pression) pour étaler / et imprimer la fleur etc. L'application du Film sur la surface ainsi que polissage et meulage, sont effectués sur des peaux particulièrement abîmées pour la récupération du produit.

Foulons pour adoucir la peau par mélange mécanique par humidité et température contrôlée. En plus de la simple action d'assouplissement à sec on peut réaliser certaines recettes en utilisant des produits chimiques qui permettent d'obtenir des effets mode particuliers sur la peau. Les produits chimiques sont dosés au moyen d'appareillages particuliers.

Le palissonnage est un procédé qui a pour but d'étirer et d'assouplir les fibres de manière à obtenir un produit doux et lisse, augmentant la zone de surface disponible. Le concept de palissonnage à vibration se base sur le concept d'une tête à piquets mue à travers un système électromécanique qui lui donne le mouvement.

Le palissonnage est un procédé qui a pour but d'étirer et d'assouplir les fibres de manière à obtenir un produit doux et lisse, tout en augmentant la zone de surface disponible. Principalement adapté aux peaux de petite taille, le processus, dans les systèmes rotatifs, est réalisée par des rouleaux qui agissent spécifiquement sur ​​le produit à travailler.

Activité qui permet d'atteindre l'épaisseur désirée et en même temps d'en extraire un sous-produit (croûte) qui est traité comme la peau, dont elle dérive, elle peut être exécutée à divers moments du processus de fabrication. Le refendage est pratiqué sur une peau sèche et se pratique sur les peaux finies et on l'exécute à l'aide de machines à refendre équipées d'une lame circulaire à ruban, montée sur roues, spécialement conçues pour faciliter les opérations d'introduction des peaux. Les ajustements micrométriques dans chacune, tels que les niveaux de glissement et le positionnement de la lame, permettent de définir l'épaisseur de la coupe avec grande précision. L'affûtage continu des lames est garanti par d'un système de meules montées sur chariot de translation.

Le rasage est une opération de production pour l'ajustement final de l'épaisseur de la peau et qui peut être effectué à la fois sur le produit humide que fini. Les machines utilisées pour cette transformation agissent sur le côté chair de la peau en éliminant le matériau en excès à t'aide de lames tranchantes montées en spirale sur les cylindres en rotation, tandis que le côté fleur repose sur les cylindres de contrefort. L'affûtage constant des lames est assuré par un chariot mobile avec meule d'affûtage.

Machines à cylindres, équipées de papier émeri ou ponceuses pour le traitement des peaux de cuir de type nubuck ou suède, ou encore pour corriger tout éventuel défaut sur ​​les peaux qui doivent être utilisés sur le côté fleur. Equipements de commande à mouvement hydraulique, il sont utilisés pour inverser rapidement le sens de rotation du rouleau d'alimentation et rendre plus simple l'opération manuelle d'extraction de la peau . Les systèmes sont complétés par des éléments particuliers pour l'aspiration des poussières qu'ils recueillent dans des sacs.

Ponceuses à bande continue, qui poncent aussi bien du coté chair que du côté fleur et qui peuvent être adaptées aux peaux tannées au végétal (épaules, flancs et semelle), nubuck, pull-up, cuir mis en suif, croûtes et peaux au chrome. Le produit est introduit au moyen de courroies de transport qui automatisent totalement le cycle de travail. Les systèmes sont équipés de systèmes d'aspiration capables de recueillir la sciure de ponçage dans les sacs à déchets.

Machines pour dépoussiérer et brosser, pour le nettoyage de tous les types de peaux. Disponibles en diverses versions pour tous besoins en nettoyage (lames d'air, têtes multiples, brosses, etc.), même avec pression sous-vide pour les peaux souples. Les systèmes sont complétés par des éléments spécifiques d'aspiration des poussières et de transport en sacs de collecte.

Cabines de revêtement automatiques pour production en continu. Composées de structures métalliques à bras robotisés équipés de pistolets pulvérisateurs et chaîne d'approvisionnement continue du produit à travailler. Les cabines sont pourvues de bassins de confinement et de recouvrement en plus des systèmes permettant l'élimination des poussières de peinture. Les systèmes de pulvérisation peuvent être préparés en fixant divers mouvements des chariots porte pistolets ou encore du carrousel rotatif porte pistolets. Les économiseurs de produits chimiques sont des accessoires importants de la cabine de pulvérisation.

Les lignes de finition complétées de séchoirs en continu, avec transport à fil en perlon ou en cordes en nylon, à filet ou à ruban. Les tunnels de séchage peuvent-être fournis aussi bien de systèmes de chauffage fonctionnant à vapeur, à eau chaude, à eau surchauffée, à huile diathermique, à gaz, à gaz fixé sur desnpanneaux catalytiques, à rayonnement avec alimentation électrique, à échange thermique par convection, ou autre encore.

Enduiseurs et tamponneuses pour la finition à rouleaux, utilisés plus particulièrement pour l'application de fixateurs et reliefs sur les peaux, effets et impressions, ou encore par imprégnation, revêtement de cires et de mastiques.

Systèmes basés sur le Calandrage à effet thermique. L'application de films de surface flexibles de différentes couleurs et dessins est une technique développée pour récupérer certains types de produits traités. (par exemple, peaux avec graves anomalies de surface) qui seraient sinon écartées.

Presses rotatives continues pour le repassage, le polissage, l'impression, le satinage des peaux finies . L'operation implique le transfert de la peau entre les cylindres rotatifs qui exercent une pression sur la surface. Le temps, la température et la pression sont réglables par rapport au produit à fabriquer.

Le processus de pressage est effectué pour imprimer sur la surface de la peau, le dessin voulu. La presse à niveau est essentiellement composée de deux niveau de travail dont celui du bas est mobile à travers un mouvement vertical entraîné par un système hydraulique. Les niveaux eux-mêmes peuvent être chauffés et maintenus à la température voulue au moyen de systèmes électriques ou par des fluides diathermiques.

Machines à lisser les peaux, fonctionnant avec le système de connexion à mouvement alterné du bras de polissage. L'action de frottement avec un rouleau de polissage en matériau dur (agathe, verre ), permet d'obtenir un effet de brillance, plus particulièrement sur les peaux exotiques.

Les machines pour le polissage, par une action de frottement avec un rouleau rotatif de polissage en matériau divers (laine, lin, etc.) Ils agissent sur les peaux finies pour en améliorer l'aspect, particulièrement bien adaptées pour le polissage de "nubuck" .