REFERENCE EXHIBITIONS IN ITALY
ASSOCIATED COMPANIES

ASSOMAC ONSTAGE

 

C02 – Coupe e préparation des pièces

Systèmes, machines et équipements utilisés pour la découpe et la préparation des cuirs, des doublures et des tissus dans les composants individuels de l'article à fabriquer.

Outil à découper de type à "guillotine", avec une lame fixe et une mobile, coulissante sur ​​guides verticaux. Utilisé pour obtenir des bandes ou lanières de largeur égale à 4 ou 5 fois celle prévue pour faire les ceintures ou pour un plus grand nombre, s’il s’agit de bracelets montre. Les matériaux utilisés sont en général : cuir, peaux régénérées, cuir artificiel, synthétiques divers, tissus.

Presses hydrauliques qui, à travers l'emploi d'outils préformés, emporte-pièces, sont en mesure d'effectuer la coupe de peau, cuir et autres matériaux. Selon leur configuration ils se divisent en emporte-pièces à bras rotatif, à chariot, à pont mobile, à tête automatique. L'alimentation du matériau peut être manuelle ou automatique..

Système de coupe pour le cuir, tissus et matériaux synthétiques en rouleau et feuilles à l'aide d'un couteau oscillant, appelé lame vibrante, monté sur une tête mobile par l'intermédiaire d'un bras à pont. Le profil de coupe est déterminé à partir des informations transmises par les fichiers vecteurs et qui sont projetées directement sur le plan de travail pour le positionnement optimal de formes. Système d'aspiration pour le boccage du cuir, tête multi outil et système de nesting automatique en complètent les fonctions de la machine. Versions appropriées pour le patronage, pour petites et grandes productions.

L'utilisation de laser CO2 en tant que flux d'énergie à impact thermique sur le matériau en cours de traitement. Le faisceau d'énergie est guidé à travers un parcours optique jusqu'à la tête de coupe monté sur une table plane (Plotter XY) et dans les versions plus avancées également sur un troisième axe. L'impact thermique avec le matériau provoque, par principe physique, une légère carbonisation localisée (brunissage). Grâce au contrôleur de vitesse, les temps et la puissance peuvent être réglés et on peut réaliser toute sorte d’effets décoratifs, même en absence de coupe à travers le support.

Machines pour le découpage de lanières en cuir. Il en existe de deux configurations, la première à rouleau, équipée de couteaux à disque dans laquelle le cuir est préalablement mis en forme sur des panneaux rectangulaires et la seconde pour la coupe en spirale.

Effectue le découpage de lanières en simili cuir confectionnée en rouleaux. On pourra gérer différents types de matériaux : tissus non-tissés, tissus plastifiés à l’aide de divers produits, tissus auto-adhésifs, tissus matelassés, matériaux en mousse. Versions avec différente puissance de coupe; dimensions en longueur et en profondeur du matériau en rouleaux, dispositifs de chargement et de déchargement des rouleaux, systèmes de contrôle.

Appelée aussi "multicoupe" elle peut effectuer de façon automatique des coupes de différents tailles et quantité : bords, mignon, rubans, bandes, velcro, élastique, et autres. Les systèmes de coupe adoptés sont de deux types: à froid avec une lame en ciseau et à chaud avec une lame chauffée donnant un effet de soudure.

Les machines qui égalisent l'épaisseur des cuirs qui composent la tige en ôtant une partie du matériau du côté chair. Elles peuvent exécuter des interventions pour le parage des bords par l’emploi de matrices réalisées suivant une forme définie. Ils ont généralement une lumière de travail comprise entre 400 et 600 mm.

Machine permettant de réduire l'épaisseur des bords des pièces qui forment 'article à réaliser selon les profils appropriés aux besoin du modèle. La réduction ou «biseau» de l'arête est assurée par un couteau circulaire qui tourne à grande vitesse. L'opération peut être manuelle ou par des matrices. Les versions sont à la fois traditionnelles jusqu’à celles informatisées.

Machine pour replier le bord précédemment paré des surplus en cuir qui composent l'article, en utilisant un adhésif thermoplastique et exerçant des interventions de découpe le long des courbes concaves et convexes . Les divers types de versions vont des plus simples aux plus complexes pour le contrôle informatisé des paramètres du processus. Un autre type est représenté par celle linéaire, qui effectue le pliage en une seule phase.

Machine qui exécute la "perforation décorative", une rangée de trous arrondis , en forme de losange plutôt que de forme étoilée appliquée sur la partie frontale d’une ceinture ou comme motif le long du bord d’une partie d’un sac, embellissant et diversifiant de cette façon les modèles pour les collections. La ligne de trous est réalisée à intervalles fixés, dont la distance est réglable au moyen d'une seul poinçon à aiguille et à transport continu de la pièce travaillée, ou encore à travers une presse munie d’un mini emporte-pièce.

Machines qui effectuent des modifications superficielles tels qu’incisions, perforations, pressages de motifs décoratifs sur grandes surfaces, telles que parties entières de sacs et autres articles en cuir ou même peaux entières ou encore matériaux bobinés ayant des lumières qui vont jusqu'à 1500 mm. Elle utilise des emporte-pièces placés en parallèle sur un support linéaire prévu.

Sur les parties qui composent les différents articles présents en maroquinerie on peut effectuer des interventions de placage, d’impression en relief, de forage et découpage en utilisant des machines assez simples, créées à cet effet. On utilise une matrice sur laquelle le motif à réaliser est gravé, par la chaleur et une pression appropriée pour le type de matériau à traiter. Les machines pour l'estampillage, le placage - polissage, pour l’exécution de perforation de décoration et pour le transfert de couleurs offrent au styliste le moyen de personnaliser et d'améliorer ses propres modèles.

Caro cliente e caro fornitore,

In questi giorni stiamo vivendo una situazione imprevedibile, complessa e con la quale non avremmo mai voluto confrontarci. Le imprese associate ASSOMAC, sia strutturate che di piccole dimensioni, sono messe a dura prova e si trovano obbligate a decisioni difficili in un contesto internazionale in continuo cambiamento.

In tutte le nostre aziende, dopo le disposizioni governative per una cessazione delle attività, è sempre più crescente la preoccupazione per la capacità di “resistenza dell’impresa” anche legate alle dotazioni finanziarie per rispettare le future scadenze di pagamento nella salvaguardia dei nostri collaboratori, fornitori e clienti. 

Riprendendo quanto scrive il presidente di Confindustria Vincenzo Boccia nella lettera ai presidenti delle Associazioni Confederate del 31 marzo scorso:

La tenuta del sistema economico e delle filiere dipende però anche da noi, dalla nostra etica della responsabilità e dai nostri comportamenti, per questo faccio un appello a tutte le nostre imprese e lo faccio riportando una frase di Stefano Scaglia, il nostro Presidente di Confindustria Bergamo, un territorio tra i più colpiti in questo momento, che ha dichiarato ieri: “Ogni impresa, indipendentemente dalla sua dimensione, categoria o settore merceologico, è funzionale alla sopravvivenza del nostro tessuto produttivo. Mantenere gli impegni presi nei pagamenti, salvo gravi e comprovate difficoltà, è la decisione che garantisce continuità a tutto il nostro sistema. Adesso è il momento della responsabilità sociale, possiamo e vogliamo essere il centro e i promotori della nuova rinascita”.

In questo momento le nostre imprese stanno cercando di fare il possibile per ottemperare a tutti gli impegni di pagamento nei confronti dei propri fornitori proprio per non incrinare rapporti commerciali storici e non alimentare un dannoso effetto domino.  

Fiduciosi che la collaborazione etica del mondo imprenditoriale unitamente al rispetto degli impegni presi consentirà una pronta ripartenza della filiera pelle e dell’intero sistema produttivo italiano.

Un caro saluto.

Presidente Assomac
Gabriella Marchioni Bocca