REFERENCE EXHIBITIONS IN ITALY
ASSOCIATED COMPANIES

ASSOMAC ONSTAGE

 

A01 - Machines pour la Phase Humide

Equipement pour la transformation de la matière premières en partant du brut pour arriver au produit semi- fini (wet-blue). L'itinéraire de production du travail de la peau brute se développe à travers toute une séquence organisée de procédés chimiques, facilités par des opérations mécaniques (atelier de rivière), il s'agit principalement des étapes de reverdissage, de macération par réhydratation, de chaulage pour l'épilation, déchaulage, macération, dégraissage, décapage et flux de production. Le flux de production est intercepté par des opérations mécaniques pour l'optimisation dimensionnelle, spécifiquement il s'agit de décharnage en trippes ou en phase humide (wet blue ) et enfin le rasage. On obtient ainsi un produit semi-fini stable qui peut être stocké et commercialisé tel que,l ou ulterieurement transformé, par mise en suif, retannage et teinture, jusqu'à obtenir un produit semi-fini (crust).Equipement pour la transformation de la matière premières en partant du brut pour arriver au produit semi- fini (wet-blue). L'itinéraire de production du travail de la peau brute se développe à travers toute une séquence organisée de procédés chimiques, facilités par des opérations mécaniques (atelier de rivière), il s'agit principalement des étapes de reverdissage, de macération par réhydratation, de chaulage pour l'épilation, déchaulage, macération, dégraissage, décapage et flux de production. Le flux de production est intercepté par des opérations mécaniques pour l'optimisation dimensionnelle, spécifiquement il s'agit de décharnage en trippes ou en phase humide (wet blue ) et enfin le rasage. On obtient ainsi un produit semi-fini stable qui peut être stocké et commercialisé tel que,l ou ulterieurement transformé, par mise en suif, retannage et teinture, jusqu'à obtenir un produit semi-fini (crust).

Machines pour l'élimination mécanique du sel de conservation, une opération qui permet de réduire la consommation d'eau durant la réhydratation. Constituées de cylindres rotatifs ouverts similaires à un crible, ou la peau brute, par secouses, due à une action mécanique, perd son sel en excès.

Machines pour le reverdissage des peaux de petite taille et des fourrures, composées d'une cuve en ciment, bois, acier ou fibre de verre dotées d'un moulin à pales pour un mélange "doux" des peaux brutes .

Machines utilisées pour le dégraissage des peaux à l'aide de solvants. Structure similaire aux machines à laver industrielles pour les produits textiles dotés de système pour le recyclage des solvants.Machines utilisées pour le dégraissage des peaux à l'aide de solvants. Structure similaire aux machines à laver industrielles pour les produits textiles dotés de système pour le recyclage des solvants.

Bétonières pour le reverdissage de grandes quantités de produit, avec des pales angulaires pour faciliter le mélange et le contact entre les peaux et l’eau de réhydratation. Le produit est introduit par une trémie d’alimentation située à l’embouchure de la machine.

Les foulons sont des contenants cylindriques de taille variable et étanches, dans lesquels les peaux sont chargées pour les différentes étapes du processus de tannage, atelier de rivière; reverdissage, macération par réhydratation, chaulage par épilation, déchaulage, dégraissage. Utilisés aussi dans les stades successifs du décapage et le tannage et enfin pour le retannage et la mise en suif et teinture. Les effets mécaniques induits par mélange agissent sur les cuirs favorisant l'absorption des composés chimiques et les réactions relatives du processus. Ces systèmes peuvent être constitués en utilisant des matériaux divers: tels que bois, acier inoxydable, polypropylène, etc. et sont complètement automatiques à travers leurs systèmes de contrôle (comme par exemple la rotation, les températures, etc.)

Engin automatique pour étaler le produit pour la dépilation (Sulphates) sur peau avec poils, l'opération est effectuée au moyen d'une lame de raclage placée au-dessus d'un tapis roulant en continu sur lequel passent ​​les peaux.

Dispositifs mécaniques pour le rasage des peaux traitées avec des produits dépilatoires (sulphates). Ces systèmes sont équipés de vérins roulants qui permettent l'élimination des poils à travers une force de traction exercée sur la surface de la peau.

Systèmes mécaniques à cylindres rotatifs en caoutchouc qui exerçent une traction sur la surface et permettent l'élimination et la récupération de la laine des peaux ovines et caprines.

Les processus d'echarnage peuvent être réalisées par des machines à écharner qui agissent en alternance, par double passage ou en continu, à travers un seul passage du produit à travailler. En général le procédé consiste à introduire la peau à travers une paire de cylindres rotatifs mis côte à côte; l'un d'eux est équipé de lames tranchantes montées en spirale. La suppression des carnasses est une opération qui contribue beaucoup à une première égalisation de l'épaisseur.

Travail qui permet d'atteindre l'épaisseur désirée et en même temps d'extraire un sous-produit (croûte) qui est traité comme la peau dont il dérive; il peut s'exécuter à différents moments du processus de fabrication. Le refendage des déchets en trippes est généralement pratiquée sur de grandes peaux (bovines) et s'exécute à l'aide de machines à refendre, équipées d'une lame circulaire à ruban montée sur roues, spécialement conçues pour faciliter l'insertion des peaux. Les ajustements micrométriques dont elles sont dotées, tels que l'inclinaison des surfaces de glissement et le positionnement de la lame, permettent de définir l'épaisseur de la coupe avec une grande précision . L'affûtage continu des lames est garantie par un système de meules montées sur un chariot de traslation.

Activité qui permet d'atteindre l'épaisseur désirée et en même temps d'extraire un sous-produit (la croûte ) qui est traitée de façon semblable à la peau dont elle est un dérivée, elle peut être réalisée à différents moments du processus de fabrication. Dans la phase humide (wet- blue, wet- white) elle est pratiquée sur les peaux tannées et on l'exécute avec des machines à refendre équipées d'une lame circulaire montée sur des roues spécialement conçues pour faciliter le passage des peaux. Les ajustements micrométriques dont elles sont dotées, tels que lìinclinaison des surfaces de glissement et de positionnement de la lame, permettent de définir l'épaisseur de la coupe avec grande précision. L'affûtage continu des lames est garanti par un système de meules montées sur un chariot de translation.

Le rasage est une opération effectuée par la production pour l'ajustement final de l'épaisseur de la peau qui peut s'effectuer à la fois sur un produit humide, que fini. Les machines utilisées pour cette transformation agissent sur le côté chair de la peau en éliminant l'excès de matériau à l'aide de lames tranchantes montées en spirale sur des cylindres en rotation, tandis que le côté fleur repose sur des cylindres de contrefort. L'affûtage constant des lames est assuré par un chariot mobile ayant une meule d'affûtage.

Les presses de séchage sont des machines utilisées en tannerie pour presser les peaux. Exploitant l'action combinée de cylindres opposés revêtus d'un matériau absorbant et exerçant une pression, ainsi les liquides du bain de tannage piégés dans les fibres sont éliminés de la peau. La pression peut être de type traditionnelle, pour des opérations alternées ou continue à travers un seul passage.

Ce traitement est réalisé par l'action de toute une série de rouleaux incluant en particulier un rouleau à lames arrondies, agissants par pression variable contre le rouleau presseur, en comprimant et serrant les peaux de façon à éliminer une grande quantité d'eau dont les peaux peuvent être imprégnées; élargir et aplatir les peaux; éliminer autant que possible les aspérités pour rendre ainsi les peaux plates. .

Machines à humidifier: Elles ont la fonction de réhydrater la peau pour assurer une bonne teneur en eau, opération indispensable, pour mener à bien les étapes de finition. Cette fonction est automatisée par un système mécanique constitué de toute une série de buses de pulvérisation et par un tapis d'alimentation en continu sur lequel la peau.est étendue.